Jean Jacques Rousseau et Sa Littérature

1200px-Jean-Jacques_Rousseau_(painted_portrait)

Parallèlement aux philosophes rationalistes il y avait des philosophes qui s’opposent avec. Les facteurs qui va perdre: les enjeux moraux, l’émotion et le sentiment. Le développement de ces notions met en valeur l’émotion et le sentiment. Rousseau est le plus important auteur dans ce cas-là. Il est préromantique. On voit la philosophie de rousseau dans ses œuvres et les notions préromantiques. Pré figuration ce courant c’est le romantisme qui va naitre quelques décennies après.

C’est un homme qui est très sensible. Il pense que tout le monde veut le mal. Pendant toute sa vie on voit toujours des scènes de ça parce qu’il a une maladie. Il sent qu’il saisit une occasion qui va lui s’exprimer.

Il est un philosophe paradoxal. Il dit « Attention! Il y a une décadence des mœurs.  » Le peuple du 18ème siècle était grise, ivre, était tellement fière de cette civilisation, par sa propre civilisation. C’est un danger pour le peuple aussi.

Quant à le contenu philosophique, il y a deux portées. Le sens de discours est connu. Ici, le discours est utilisé dans le sens de dissertation, d’étude. En faisant une critique du siècle. La raison principale de cette tendance qui a dominé le siècle, le renoncement de 17eme siècle. Les philosophes ont commence à parler de luxe, le progrès matériel. C’est grâce au progrès matériel, le progrès morale va naître, et c’est ce progrès morale est conditionné « heureux ». Refuser les richesses, le luxe, vivre d’une manière modeste. Au moment où l’Encyclopédie va symboliser cette fois dans la civilisation, voici que ce « barbare » se dresse, soutenant que les sciences et les arts corrompent les mœurs, que le bonheur est dans la vie simple, que la vertu dépend non de la science mais de la conscience. Le luxe c’était l’objectif de siècle, et voilà un philosophe contemporain qui dit l’opposant. Il faut avoir conscience. Pour les autres philosophes c’est la science qui est important, or, pour Rousseau la condition de la vertu, c’est conscience.

062_res340949_front_pdt

Quant à contenu littéraire, c’est que le public trouve une éloquence, une certaine esthétique dans le style de Rousseau. Il y a un style âpre. Il va donner des preuves historiques. Les Sciences et les Arts ont corrompu les mœurs au lieu de les épurer. La force de cette critique de Rousseau vient d’une bourgeoisie malgré sa réussite économique. Dans les grandes villes ils font le commerçant au lieu de l’agriculture. La bourgeoisie pour arriver au pouvoir.

Sa thèse principale l’homme est bien pour nature, la civilisation n’est pas. Il faut tenir les enfants loin de la civilisation. Le problème qu’il se pose la société est corrompu. Comment supprimer cette corruption ? C’est par l’éducation des enfants. Il y a 5 livres composent « l’Émile ». Il l’éloigne de la société, il va au campagne. 4ème et 5ème livres ressembles plutôt au traites sociologiques, les autres sont pédagogiques. La publication a fait une grande bruit.

Les Confessions aussi était un livre important peut être c’est le premier livre dans son genre. En écrivant son autobiographie s’exposer au public sans rien cacher. Il y a une franchise étonnante. Il avoue toute ses faiblesses, toutes ses défaut avec ses qualités aussi sans rien cacher. Tous les détails de sa vie. Il dit: « « Je veux montrer à mes semblables, écrit Rousseau, un homme dans toute la vérité de la nature, et cet-homme ce sera moi. Moi seul, je sens mon cœur, et je connais les hommes. J’ai dévoilé mon intérieur tel que tu l’as vu, ô Éternel. Que chacun de mes semblables se découvre à son tour au pied de ton trône avec la même sincérité, et puis qu’un seul te dise, s’il ose: Je fus meilleur que cet homme-là ! » Il invite tous les hommes à faire même chose.

Rousseau_-_Les_Confessions,_Launette,_1889,_tome_2,_figure_page_0007

Le romantisme de Rousseau; il est déjà romantique mais ne dites jamais que Rousseau est un romantique. C’est-à-dire, à l’époque où il vivait, il n’y avait pas le romantisme. Il fait de la littérature personnelle et il parle de ses impressions, ses relations avec la nature et sa peinture de la nature, son sentiment religieux, et, ses descriptions, l’exaltation de ses descriptions. Si on étudie l’ensemble des œuvres de Rousseau on peut constater en 3 catégories. Il y a d’abord les œuvres de destruction. (« Discours Sur le Science et les Arts« , « Discours Sur l’Origine de l’Inégalité« ) 2ème catégorie, les œuvres de construction, il propose la construction d’une nouvelle société. («  Le Contrat Social, l’Émile ») 3ème groupe d’œuvres, ce sont des ouvrages de la réalisation. (« Les Confessions« )

Je vous conseille de les lire, donc, vous allez trouver quelques liens entre votre vie même il y a trois centenaire. 

Laisser un commentaire